Sens et Non-Sens en Soins Palliatifs

Travail du Care et culture palliative
18 septembre 2020 – Participation à distance sur inscription

Les Journées d’étude de Jeanne Garnier

Les journées d’étude du pôle recherche de la Maison médicale Jeanne Garnier sont nées en 2018. Le principe est le suivant : faire dialoguer des personnels et bénévoles de la Maison Médicale avec des chercheurs en sciences humaines et sociales autour de questions inhérentes au travail de soin et d’accompagnement. Ces journées sont gratuites et ouvertes au public, elles rassemblent chaque année 80 personnes : soignants, bénévoles, universitaires. Cette année sera l’occasion de réfléchir au « Sens et au Non-sens en soins palliatifs » et d’innover en proposant une participation en direct et à distance en plus de la participation classique en présence.

 

Les soins palliatifs tournent depuis des années autour du concept de « culture palliative » sans parvenir à en spécifier les contours. Or, la crise sanitaire que nous venons de traverser éclaire cette question d’un jour nouveau et nous pousse à avancer l’idée que la « culture palliative », si tant est qu’elle existe, n’a de sens qu’en référence à une « culture du Care ». C’est en effet dans la réponse aux besoins de l’autre vulnérable, réponse toujours singulière en lien avec une personne singulière, que s’actualise une culture de l’attention, du souci et de la sollicitude. C’est donc du côté du travail du soin, dans ce qu’il a de plus matériel et de relationnel, que nous chercherons les traces d’une contribution spécifique des soins palliatifs à une « culture du Care ». Pour ce faire, nous explorerons « ce qui importe », « ce qui compte », « ce qui a de la valeur » pour celles et ceux qui travaillent en soins palliatifs, aussi bien du côté de ce qui « fait sens » que du côté de leur expérience du non-sens et de l’absurdité. « Ce qui importe », en effet, est parfois plus tangible lorsqu’on en est privé…

 

 

Détails du Programme et des intervenants et INSCRIPTIONS

Télécharger le programme en pdf

Pôle Recherche de la Maison Médicale Jeanne Garnier

Le Pôle Recherche et Enseignement universitaire de la Maison médicale Jeanne Garnier a été créé en janvier 2012, rassemblant des professionnels du soin et des bénévoles de l’établissement impliquées dans la recherche autour de la thématique commune « Soins Palliatifs en société ». Le Pôle Recherche fait le pari de développer des projets de recherche transversaux et interdisciplinaires sur la thématique des soins palliatifs et de la fin de vie. Les approches sont variées et complémentaires : médicale, psychologique, philosophique, éthique, théologique. La plupart de ses membres collaborent à des DU, DIU, masters dans le domaine de l’éthique, de la santé publique et des soins palliatifs. La Maison Médicale Jeanne Garnier est un ESPIC (Etablissement de Santé Privé d’Intérêt Collectif), pôle de référence en soins palliatifs. Depuis plus d’un siècle, forte d’un savoir-faire reconnu et de valeurs humaines affirmées, elle a pour vocation d’accueillir, soigner, accompagner des personnes requérant des soins palliatifs précoces ou en phase avancée ou terminale de leur maladie, pour améliorer leur confort et leur qualité de vie. Elle compte 81 lits, répartis en 6 unités.

 

Contact : Service communication : Agnès de Williencourt – adewilliencourt@adc.asso.fr -01 43 92 21 34
Jeanne Garnier – 106 avenue Emile Zola 75015 Paris -01-43-09-21-00- www.jeanne-garnier.org