Qu’est-ce que le réseau ?

Le Réseau Santé, Soins et Spiritualités, le RESSPIR, désire :

  • promouvoir au sein de nos sociétés et cultures : la compréhension, la reconnaissance et l’intégration de la spiritualité dans les milieux de la santé en lien et en tension avec les traditions religieuses ;
  • contribuer au développement de l’interdisciplinarité permettant d’être davantage sujet de sa propre histoire dans son lien à soi, à l’autre et à l’institution.

Le réseau

Depuis quelques années, l’intérêt pour la thématique de la spiritualité « s’envole » à l’image de ce que fut, voici trente ans, l’engouement pour la réflexion éthique devenue incontournable dans les colloques, publications et enseignements touchant les soins de santé et la pratique médicale. Signe d’une volonté de restaurer la place de l’humain au cœur des soins, tant celle du ou de la patient·e et de son entourage que celle des professionnels ? Nous en voulons pour preuve la création de chaires, de parcours de formation, de travaux de masters et de recherche doctorale touchant des sciences aussi diverses que la médecine, le soin, la psychologie, la sociologie, la santé publique, la philosophie, la théologie, sans oublier le management. Mais le développement « du spirituel » renvoie également à une mutation culturelle ayant fait passer, en certains pays, l’accompagnement religieux des malades à un accompagnement spirituel, posant la question des mandats, de la professionnalisation, des compétences nécessaires à acquérir.

Les confessions ne sont pas constitutives de la définition de la spiritualité mais en font partie. Nous les approfondissons au sein du réseau dans le cadre d’une approche large et interdisciplinaire de la spiritualité. Cet effort de « décryptage » des spiritualités à l’œuvre ouvre à la question du sens et à la finalité des pratiques professionnelles et d’accompagnement, quelle que soit d’ailleurs la nomination du terme spirituel en tant que tel.

Cet intérêt contemporain pour le spirituel et le développement du Spiritual Care sont un fait et nous aimerions contribuer à mettre ensemble au cœur d’un réseau, le Réseau Santé, Soins et Spiritualités (RESSPIR), les personnes et institutions préoccupées par cette problématique en milieu francophone et plus largement dans le monde.

Objectifs

  • Notre objectif est le suivant : promouvoir au sein de nos sociétés la compréhension, la reconnaissance et l’intégration de la spiritualité dans les milieux de la santé.

Cet objectif pourrait se déployer en trois visées :

  • Sensibiliser les professionnels de la santé à la question du spirituel et du religieux.
  • Soutenir les accompagnant·e·s spirituel·le·s et les aider à approfondir leurs compétences.
  • Sensibiliser les organismes communautaires aux bénéfices d’une intégration de la spiritualité dans les questions sanitaires et les aider à construire des politiques adaptées.

Moyens

Quelques moyens devraient y aider progressivement :

  • Les échanges de pratiques ;
  • L’information : formations existantes, bibliographie, outils pédagogiques en ligne ;
  • Le soutien à la recherche ;
  • Le soutien aux professionnels, aux enseignant·e·s, aux dirigeant·e·s : partage d’expérience, consultance, supervision, stages, simulation de pratiques ;
  • La sensibilisation sociale et politique.