Le Dieu inconscient. Psychothérapie et religion

Victor E Frankl, Paris, Dunod, 2012, 146 p. 

À côté des névroses psychogènes, il existe des névroses « noogènes », expression d’une véritable détresse spirituelle du fait d’un abyssal sentiment d’absence de sens. Ce qui constitue l’apport principal de V. Frankl trouve une de ses expressions les plus abouties dans cet ouvrage qui démontre que l’inconscient humain ne parle pas seulement de pulsions insatisfaites mais … de Dieu.