La nouvelle philosophie du corps

Bernard Andrieu, Paris, Erès, 2002, 238 p. 
Piercing, tatouage, chirurgie esthétique, valorisation du sport et des conduites à risque, exaltation de la jeunesse et refus de vieillir, mutiplication des appareils biosensoriels greffés sur le corps – écouteurs, baladeurs, portables, contraceptifs…-, développement du mouvement, de la vitesse et de la glisse – ski, surf, rollers, trottinette, TGV, internet, etc. : le sujet contemporain explore les différentes manières de faire corps avec lui-même et avec les autres.

Dans une synthèse subjective entre existentialisme et psychanalyse du sujet, l’auteur analyse cette nouvelle philosophie du corps, apparue depuis les années 1990, qui conditionne notre être-au-monde

À propos de l’auteur

Bernard Andrieu est maître de conférences en épistémologie (EREST/IUFM de Lorraine), chercheur aux Archives Poincaré (UMR 7117-CNRS université de Nancy).