b. Multiculturalité

Introduction

La multiculturalité : qu’est-ce que c’est ?

En latin, le préfixe « multi » veut dire « plusieurs ». Lorsque dans une société cœxistent plusieurs cultures majeures, nous pouvons parler de multiculturalité. L’adjectif multiculturel est utilisé pour parler de la co-habitation de plusieurs cultures (ethniques, religieuses…) dans une même société, dans un même pays.

La multiculturalité, qu'est-ce que c'est ?

La multiculturalité, c’est la façon dont une société envisage d’organiser la co-présence d’expressions culturelles différentes de la culture dominante. Les difficultés de compréhension, de cohabitation, de partage, de respect, de reconnaissance interpellent alors l’ordre culturel dominant, et c’est la réponse de celui-ci, sa capacité et sa volonté à les entendre qui est à la base de toute politique multiculturelle dans un établissement de soin, qu’elle ait été explicitée ou non.

 

Et vous, dans un rapport multiculturel?

On pourrait dire, dans l’approche multiculturelle, que le souci est porté sur les espaces entre les cultures: que cet espace existe, que les cercles s’ils se touchent, ne se frottent pas de manière désagréable, que chacun trouve sa place. Le mot fréquemment utilisé est le respect.

Et vous?

Avant de revenir à la situation et de voir comment Martin agit dans un rapport multiculturel, nous vous proposons de vous arrêter 5 minutes et de répondre à ces questions :

  • Lorsque vous vous trouvez en situation de multiculturalité, qu’est-ce qui vous habite comme pensées, émotions et comportements ?
  • Une fois que vous avez noté cela, essayez d’expliquer pourquoi vous pensez que ces émotions, pensées ou comportements vous « arrivent ». Cela vous rappelle-t-il des expériences ou histoires ?
  • Qu’est-ce qui vous aiderait à mieux vivre les rapports multiculturels ?

 

Martin dans un rapport multiculturel avec la famille de son patient

En résumé…

En résumé, Martin essaie de faire au mieux en s’adaptant très partiellement à la culture de l’autre. Il s’intéresse à leur culture dans la mesure où celle-ci pourrait l’empêcher de prodiguer des soins comme lui les envisage dans son référentiel habituel. Martin veut vraiment bien faire et atteindre une bonne qualité de soins pour ce patient mais, ce faisant, il néglige ce qu’est un « bon soin » dans la culture de l’autre et ne s’intéresse pas à leurs attentes.

 

La relation de confiance et ce que nous pouvons nommer « l’alliance thérapeutique » va être difficile à mettre en place. Il est fort probable que beaucoup d’énergie soit déployée de part et d’autre pour arriver à prendre soin de ce patient sans que cela ne soit vraiment satisfaisant ni pour les uns ni pour les autres. Martin est protégé au début mais cela va le mettre (ou son équipe qui va prendre parfois le relais) en difficulté par la suite …

 

DE LA MULTICULTURALITÉ À L’INTERCULTURALITÉ
Pour poursuivre la réflexion nous vous proposons maintenant d’aller voir la version « interculturalité » de cette même situation en cliquant sur l’image ci-contre.

Interculturalité 

Et vous?

Avez-vous déjà été en situation de multiculturalité qui vous protège mais qui vous handicape en même temps?
Partagez vos expériences positives ou mitigées de la multiculturalité avec nous! »
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires