« Mère du désert » : la foi et le handicap

« Ce film se veut une enquête sur ce que nous pouvons approcher de la vie intérieure et spirituelle des personnes lourdement handicapées. La figure centrale est Claire Stinglhamber. Elle a trente ans et est polyhandicapée. L’un des intervenants du film, le Père Ugo Zanetti, moine bénédictin belge et grand spécialistes mondial du monachisme oriental, dit de Claire quelle est une « mère du désert ». (…) S’il est question ici d’un accès à la spiritualité par une démarche de prière, la réflexion du film est bien plus large et interroge profondément nos modes de communication avec des polyhandicapés. »

 

Réalisé par Bruno Aguilla / COPRODUCTION MERAPI PRODUCTION/KTO

 

(texte tiré de la présentation sur YouTube)